confiance en soi

Avoir enfin confiance en soi, ou pas…

Bonjour! Sourire Faites-vous partie de celles ou ceux qui nourrissent cette triste pensée à leur égard: “Je n’ai pas (assez) confiance en moi”? Je l’ai nourrie aussi un certain temps et elle m’a apporté beaucoup… de manque de confiance et de dépréciation supplémentaire. Est-ce qu’aujourd’hui je me qualifierais comme une personne ayant confiance en elle? ça dépend… et pour tout dire, ça ne m’intéresse plus. En revanche, je m’applique à libérer ma confiance en la vie. Et si j’étais une part de cette vie ou que cette vie soit en moi? Est-ce que ça ne serait pas ça la vraie confiance en soi? En tout cas, c’est celle qui m’intéresse et que j’ai envie d’aller voir de plus près,  au travers des piliers qui soutiennent la vie: le corps, le mental, l’esprit et les relations.

parapente, océan, soleil, confiance

Le mot confiance:

  • Etymologie: confiance vient du latin: con = “ensemble, avec” et fidere = “se fier, croire” on pourrait traduire confiance par: avec foi.
  • Il s’agirait donc ici, de croire fortement en ses capacités. Il y a souvent une confusion entre confiance en soi et estime de soi. Dans la confiance en soi, on considère sa capacité tandis que dans l’estime de soi, on considère sa valeur.

Avoir confiance en soi au niveau du corps:

Vous me croyez peut-être hors sujet? Ce serait méconnaître l’impacte du physique sur le psychisme. Comme me le disait un jour un excellent médecin acupuncteur: “On mentionne toujours l’aspect psychosomatique des maux, alors que les raisons sont souvent somatopsychiques”. Il ne niait pas pour autant la réalité potentielle du 1er aspect. Si vous suivez mon défi rajeunissement, vous savez à présent que la qualité de vos aliments joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement des cellules, nerveuses, y compris et donc, dans notre santé physique et mentale. On appelle parfois le ventre le 2ème cerveau, parce que 200 millions de neurones y circulent et échangent des informations permanentes avec le “premier”.

cerveau, ventre, santé, confiance

Pour la médecine traditionnelle chinoise, l’énergie des organes: reins, est en lien avec l’émotion courage/peur, selon l’équilibre de votre santé, ce qui est d’ailleurs “étonnant” parce que dans une vision physiologique plus “occidentale” le bon fonctionnement des glandes surrénales joue un rôle majeur dans la capacité à affronter les “épreuves ». Ne dit-on pas que pour supporter une situation difficile il faut avoir les reins solides? Il serait peut-être dommage de rejeter ou de nier le rôle de votre corps dans la confiance qui vous habite.

A un autre niveau physiologique aussi, il n’est pas anodin que des “moines combattants” tels que les moines shaolin s’astreignent à une discipline du corps qui nous semble inaccessible. Eux, connaissent et éprouvent parfaitement le lien entre le corps et l’esprit. Il y aussi le fameux hara des japonais, centre de gravité du corps, situé à quelques centimètres sous le nombril. Tous les pratiquants en arts martiaux, méditations zen, etc. cherchent à le développer. Avoir un hara fort, c’est la garantie d’un équilibre corps/esprit, d’une qualité de conscience, de présence et de force. Si vous rencontriez sans le savoir, un maître en art martial, même s’il vous offrait son plus beau sourire et que son regard reflète la plus grande bienveillance, vous ne vous aviseriez en aucun cas de le provoquer, parce que vous ressentiriez cette force et cette puissance particulière.

moine, tigre, confiance

Avoir confiance en soi du point de vue mental:

  • Croyez-vous qu’un enfant de 2 ans se dise avant de se lancer dans une “course à pieds”: “J’ai confiance en moi! Je suis un battant! Yes!” ou “Oh non, je ne vais pas pouvoir me faire de copain au jardin d’enfants, parce que je n’ai jamais fait de toboggan, ils vont tous se moquer. Quelle pitié! Je n’ai pas assez confiance en moi, je suis trop nul!” Il se peut qu’il se montre plus ou moins téméraire selon les situations. Et alors? Faudra-t-il pour autant l’enfermer définitivement dans l’idée qu’il n’a pas confiance en lui ou au contraire qu’il est le meilleur? Si vous croyez ne pas avoir confiance en vous, peut-être que ce qui pourrait vous faire vraiment du bien pour commencer, ce serait d’ôter justement cette étiquette que vous vous êtes auto-attribuée…

Birmanie enfant

  • Si vous vous définissez comme quelqu’un n’ayant pas confiance en soi, c’est certainement parce que vous entrez dans le piège de la comparaison et du regard de l’autre. Est-ce que si vous étiez seul sur une île (par choix) vous auriez ce même sentiment à votre égard sitôt que vous devez entreprendre une tâche nouvelle? Vous l’auriez peut-être, mais son intensité serait probablement moindre. Pourquoi? Parce que la confiance provient d’un sentiment de sécurité et qu’il est tout à fait naturel de se sentir moins confiant en ses capacités face à la nouveauté. Si en revanche, au moindre “loupé” vous vous acharnez sur vous et validez que vous êtes nul, vous érigez la confiance en soi en problème. Alors qu’objectivement, il ne s’agit que d’un apprentissage qui comme tout apprentissage, prend le temps nécessaire. Il est aussi “normal” que ce temps soit différent d’une personne à l’autre, tout comme les hommes et les femmes sont différents, les adultes et les enfants, etc.
  • Il y a des domaines avec lesquels nous nous sentons plus à l’aise que d’autres, des périodes aussi. Par exemple, j’ai bien plus confiance en “moi” quand je suis heureuse de ce que je vis, tout simplement. La confiance en soi, est comme le bonheur, elle se construit en vivant, en expérimentant, en dépassant les aléas, peurs et limites, en osant, en se respectant, en se reposant et en regardant ce qui est, sans toujours y apposer un jugement (surtout négatif).
  • Ayez une vision de la personne pleine de confiance en soi que vous voudriez être, parce que c’est celle que vous êtes! Oui, il y a différents profils de « confiance en soi »…
  • N’assimilez pas la confiance en soi, à l’agressivité, l’arrogance, le passage en force, etc. Si vous admirez ce type de confiance en soi, sachez qu’elles sont tout autant le reflet d’un manque de sécurité intérieure. Il peut y avoir dans la douceur aussi, une immense force.

amrishwadekar

Relations: La confiance en soi dans le vaste monde:

  • Certains  peuples comme celui des tibétains et bien d’autres, ne comprennent pas la notion de confiance en soi et encore moins le manque de confiance en soi et vous ne trouveriez pas chez eux de terme équivalent pour traduire un tel sentiment. Nous autres, occidentaux, sommes abreuvés de ce concept et de l’idée que nous en avons ou n’en avons pas, qu’il vaut mieux en avoir, etc. Apprendre que pour d’autres êtres-humains, en plusieurs endroits du monde, cette notion (et d’autres du même ordre) n’a aucun sens, permet de relativiser l’importance de la confiance en soi, qui finalement peut devenir (comme tous les concepts) piégeant. Ici encore, c’est la double peine infligée par le mental. Je n’ai pas confiance en moi, je m’en veux de ne pas avoir confiance en moi, parce que je devrais avoir confiance en moi…”

Masai, marche, plaine, confiance

Avoir confiance en soi du point de vue spirituel:

Reliez-vous à quelque chose de plus grand que vous

  • Pourquoi le concept de confiance en soi est si prégnant dans les pays “industriels” et parfois inexistants chez certains peuples?  Si vous n’avez pas confiance en la vie en l’univers ou en Dieu, alors vous risquez de  rechercher en vain une confiance illusoire. Quelle somme de confiance vous faudra-t-il atteindre pour exister, survivre, réaliser vos aspirations profondes, dans un univers où l’homme serait le maître absolu? Cela signifierait que vous êtes seul contre tous, seul à pouvoir compter uniquement sur vous! Ici, la vie ne représente qu’une suite d’évènements plus ou moins agréables que vous devez subir les uns après les autres, en vous efforçant de contrôler tout ça au mieux, grâce à votre super confiance en vous! C’est à mon avis, un sentiment de confiance, qui me paraît inatteignable, à moins de verser dans la mégalomanie, l’arrogance et le despotisme. Ce qui reviendrait encore une fois, à ne pas se sentir en sécurité.

namaste, confiance, soleil, yoga

Résumé et suggestions pour avoir enfin confiance en soi:

  • Lâchez vos étiquettes mentales, vous êtes beaucoup plus qu’une façon d’être
  • Lâchez vos étiquettes mentales, vous n’êtes pas égal en toute chose ni en tout temps. Vous êtes un être humain!
  • VIVEZ, actez vos objectifs, un pied devant l’autre, en nourrissant respect et amour pour ce que vous êtes et ce que vous faîtes.
  • ACCEPTEZ ce que vous jugez comme de l’imperfection, de la peur, de la maladresse, etc. sans l’étiqueter… Que rien ne vous empêche d’avancer aussi sereinement que possible sur le chemin de la vie.

Je vous souhaite d’inspirer et de respirer le bonheur… intelligent! Clignement d'œil

Si cet article vous a plu ou si vous le croyez utile à une personne de votre entourage, merci de le partager.

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs:

“Avoir enfin confiance en soi” sur le blog:  Folle autonomie

5 Comments

  • Lagarde claude 5 septembre 2016 at 17 h 08 min

    merci pour ce blog qui répond parfaitement à mon besoin de retrouver ce qu’il y a de vivant en moi! Un lieu de ressource idéal en traversant une écriture inspirée et empathique, un bonheur pour les yeux, l’intelligence et qui donne envie d’entrer en relation avec tous les êtres connectés que nous sommes. merci et gratitude pour ce travail (libre) énorme!!!

    claude L

    Reply
    • Céline Bonheur21 5 septembre 2016 at 18 h 08 min

      Bonjour Claude! Merci beaucoup pour ce commentaire inspiré. Tu as raison, nous sommes tous connectés et pour nous en souvenir, nous devons sans doute d’abord nous reconnecter à nous-même, à ce qui nous est essentiel en toute simplicité. Ce que tu appelles le vivant en toi! Je suis heureuse que ce blog t’inspire et t’ouvre à cet espace car c’est totalement mon intention. 🙂

      Reply
  • Odile 16 septembre 2016 at 8 h 54 min

    Je te lis enfin sur ce sujet et… Sais-tu que si tu étais un homme je te demanderais illico presto en mariage ? (rires)
    Quelle merveille que cet article, oui ! jetons aux orties toutes ces fichues étiquettes qui nous pourrissent la vie. Oui ! il est essentiel de prendre en considération la danse du vivant dans son ensemble, et donc le corps, le mental, l’esprit, les relations, avec cette touche qui nous dépasse, le sacré en nous et autour de nous. Un régal de te lire, vraiment. Merci pour ça. 🙂

    Reply
    • Céline Bonheur21 16 septembre 2016 at 13 h 29 min

      😀 Enfin, Odile! Si j’étais un homme, ce serait à moi de t’en faire la demande! 🙂 Ton, tes retours, me vont droit au cœur. Un grand Merci à toi de m’avoir inspiré cet article et d’avoir créé cet événement auquel j’ai eu grand plaisir à participer. Au plaisir de te lire ici ou sur Folle Autonomie! 🙂

      Reply
  • Blog : résultat de l’événement interblogueurs 3 février 2017 at 7 h 41 min

    […] Avoir confiance en la vie et ne plus se préoccuper d’avoir confiance en soi :  » Et si j’étais une part de cette vie ou que cette vie soit en moi ? Est-ce que ça ne serait pas ça la vraie confiance en soi ?  » soit commencer par se retirer une étiquette bien trop largement auto attribuée, celle de ce fameuse manque de confiance en soi, ou de recherche de confiance en soi. Pour en savoir plus, allez vite lire l’article en entier ! : Avoir enfin confiance en soi […]

    Reply

Leave a Comment