Bonheur21-Joie

Plongée dans les merveilles du corps et compréhension du rajeunissement

Bonjour! Nous avons passé la barre du 1er mois de l’aventure rajeunir et rester jeune! Champagne! Enfin… façon de parler… En route vers la suite de l’exploration de notre magnifique corps, d’après le livre de Norman Walker. Suivez bien car il s’agit d’un passage essentiel. Vous retrouverez en bas de page, le bilan hebdomadaire.

Système nerveux

Chapitre 16: Le système nerveux

  • Il est l’un de nos plus précieux atout. Tout ce qui perturbe sa coordination avec les autres systèmes de l’organisme participe grandement au déclin de la santé et accélère le vieillissement! Chaque partie du corps, possède des terminaisons nerveuses qui sont les témoins et les récepteurs de toute l’activité organique. Des parties de notre corps apparemment distinctes, sont en connexion permanente. C’est la réalité de cette particularité biologique qui permet l’efficacité des soins d’acupuncture, de réflexologie, etc. L’équilibre nerveux dépend autant de nos aliments et boissons que de notre mode de vie global et de la qualité de notre repos.
  • Le principal centre nerveux du corps, situé à la base du cerveau, juste au dessus de la nuque, va se ramifier et se diviser en 2 sections principales: le système sympathique et le système nerveux central ou parasympathique.
      • Système nerveux sympathique (ou orthosympathique): Il permet la force motrice venant essentiellement du cerveau: la température, la respiration, la circulation sanguine, etc. C’est lui qui gère les réactions d’urgence, préparant notre corps au combat ou à la fuite
      • Système nerveux central (ou parasympathique): Réseau de nerfs, comprenant la moelle épinière et le cerveau, se ramifiant dans tout le corps, jusqu’à la peau. Il traite les informations reçues pour adapter en conséquence les réactions du corps, à la douleur par exemple.

réaction, corps, système nerveux

  • La migraine, comme tout symptôme signale un problème  dans l’organisme. Réagir à une douleur par la seule prise d’un “anesthésiant”, paralyse nos nerfs. Il est essentiel de comprendre la cause. La migraine par exemple, indique souvent un excès de toxines dans le côlon.
  • Le plexus solaire est un faisceau de nerfs et de muscles et l’une des parties du corps, la plus affectée par les émotions perturbatrices. “Quand nous arriverons à contrôler notre plexus solaire, nous aurons accompli un pas de géant sur la voie du rajeunissement.”

Yogi, respiration abdominale

Chapitre 17: Les muscles

  • De nombreux maux découlent de mauvais traitements subis par les muscles, les nerfs et les os.
    • Avis aux femmes: Les talons hauts, opèrent une détérioration progressive de la posture entraînant une pression sur les muscles, les nerfs et les organes. Nos chaussures devraient suivre la posture naturelle du pied et leurs talons ne pas dépasser 1 cm.
    • Les chaussures fermées favorisent la stagnation des toxines les plus lourdes qui gravitent au bas du corps.

pieds nus, posture, santé

  • L’excès d’acide urique lié au régime carnivore, est absorbé par les muscles avant de pouvoir être éliminé. Ce phénomène débouche sur une cristallisation responsable de douleurs musculaires. N. Walker témoigne de plusieurs cas dans lesquels les douleurs ont été stoppées en même temps que les rides ont diminué, suite à l’adoption d’un régime sans viande ni féculent, augmenté d’1l de jus et de verres d’eau chaude additionnés de jus de citron.
  • La consommation abusive de graisse de friture et de cuisson, produit un effet destructeur sur la mobilité de l’organisme.
    • On trouve des graisses naturelles dans presque tous les légumes crus, lesquelles s’évaporent à la cuisson. Or, les lipides (graisses) constituent une réserve énergétique des plus précieuses!
  • L’alimentation et la respiration, comptent autant dans la production musculaire que l’exercice physique.

détox, santé, eau_chaude_jus_de_citron

Chapitre 18: Les yeux

  • Miroir de l’âme, ils sont révélateurs de notre état de santé autant physique que psychique. Si nous sommes tous égaux au départ, on peut lire dans les yeux la dégradation et la perte de confiance d’une personne qui se laisse diriger par la vie… Les yeux reflètent très bien jeunesse ou vieillesse, quelque soit notre âge.

Sadhu, regard

Chapitre 19: Glandes endocrines

  • Petits organes essentiels qu’il est primordial de bien connaître. Nous en possédons 8 et elles sont d’importance capitale et égale. Aucune affection de l’une ne laisse les autres indemnes, à tel point que traiter l’une sans équilibrer l’ensemble, c’est risquer de détraquer tout l’organisme.

Schéma glandes endocrines

    • La pinéale

  • Impliquée dans l’activité du soi spirituel, (le fameux 3ème œil). Avec l’hypophyse, elle est chargée des activités cérébrales, telles que mémoire, contemplation, raison, amour, etc. Ses activités sont dirigées selon le plan spirituel sur lequel évolue l’individu. S’il évolue sur des plans supérieurs élevés, ses vibrations ont une influence émotionnelle élevée et inversement.
  • Le thymus

    • Petite glande dont le fonctionnement change plusieurs fois de fonction au cours de la vie.

    • A l’adolescence, elle contribue à la formation du caractère et des émotions. Son influence agit sur le développement des glandes sexuelles, qui, s’il s’effectue trop tôt, stoppera la croissance de la personne qui sera plus petite que la moyenne.

    • De l’adolescence à la maturité, le thymus est contrôlé par la volonté, les désirs et le psychisme de la personne; base de l’honnêteté et l’intégrité future. C’est la période durant laquelle il travaille avec la glande pinéale (glande de la spiritualité). Ils sont prioritaires dans la structuration de la personnalité, laquelle dépend de l’éducation. “Les parents doivent comprendre, que les enfants ont autant besoin d’affection et de compréhension que d’aliments vitalisants.”

  • L’hypophyse

  • Préside à l’équilibre du système glandulaire entier:

    • La partie antérieure est responsable de la croissance du corps et des fonctions de reproduction. Elle produit une hormone stimulant les glandes sexuelles.

    • La partie postérieure sert à la contraction des muscles, la pression artérielle, la pigmentation de la peau et exerce un contrôle de régulation des flux rénaux.

    • La partie médiane, joue un rôle inhibiteur sur la fonction rénale.

    • Le bon fonctionnement de l’hypophyse est essentiel aux fonctions rénales et donc urinaires. Il a été constaté que la molécule d’amidon (dans les céréales et farineux) pouvait être à l’origine de perturbation de l’hypophyse et de la fonction rénal, notamment dans les cas d’énurésie.

    • Le pancréas

      • Glande la plus active du système digestif dont le rôle est de produire les différents sucs propres à la transformations des différents aliments.

      • Si ses fonctions restent optimales lors de la consommation des fruits et légumes crus, il sera surmené par l’ingestion de féculents, viandes, nourritures et boissons toxiques (gâteaux, sucreries, sodas etc.) qui l’obligent à fournir un travail colossal pouvant générer à terme du diabète.

  • La thyroïde

    • Elle contrôle tous les processus chimiques du corps. Elle fabrique une hormone (thyroxine) qui nécessite une protéine appelée caséine, que le corps fabrique seul. (cf chapitre: ) La consommation de lait est un des perturbateurs du fonctionnement de cette glande en plus d’encrasser l’organisme de mucus.
    • Beaucoup de perturbations relèvent d’un dysfonctionnement thyroïdien: irritabilité, épaississement de la peau, cheveux secs et dévitalisés, etc.
  • L’adoption d’un régime alimentaire régénérant et nourrissant, à base de végétaux crus et de jus de légumes frais, renforce la résistance des glandes et améliore la qualité des hormones qu’elles créent. Ce régime associé à l’hydrothérapie du colon, produit des résultats de guérison et de rajeunissement remarquable!

    • Les surrénales

      • Situées tout au sommet des reins, elles ont la puissance de sécréter l’adrénaline qui produit des effets néfastes sur tout l’organisme. (cf Chapitre 8) L’adrénaline est une véritable bombe si on laisse ses émotions se déchainer. Si nous les maîtrisons, elle nous offre les stimulants du courage, de la force et de l’endurance. C’est ce que nous découvrons chez les personnes capables d’héroïsme ou d’autoprotection face à des situations extrêmes.

      • Notre système éducatif devrait nous instruire sur les bases de l’anatomie et de la physiologie autant que nous apprendre à maîtriser ces émotions, “à nous comprendre nous-même et à comprendre les autres, à tel point que la vie vaudrait vraiment la peine d’être vécue.”

      • Le fait d’inhaler de la fumée stimule à l’excès la sécrétion d’adrénaline, ce qui explique la sensation d’abrutissement éprouvée par les fumeurs actifs ou passifs.

  • Les parathyroïdes

    • Ce sont 4 glandes rattachées à la thyroïde qui régule l’apport de calcium et intervienne sur le système lymphatique en neutralisant des toxines.

    • Elles ne font pas la différence entre le calcium naturel (produit vivant) et celui de synthèse (élément mort), ce qui explique les problèmes arthritiques, dentaires et osseux. Problèmes qui n’existeraient pas en consommant suffisamment d’aliments crus là ou le calcium dénaturé par la cuisson (ou celui de synthèse) endommage les parties du corps qui en contiennent elles-mêmes.

    • Ces 4 glandes réagissent aux émotions négatives (soucis, crainte, anxiété, jalousie, colère, haine…)

  • On ne trouve les nutriments riches en éléments naturels et en calcium vivant, que dans les légumes et les fruits crus, ainsi que leur jus crus. Carottes, navets, épinards, pissenlits font partie des plus riches en calcium (parmi d’autres).

    • Les glandes sexuelles

      • Groupe de glandes situées dans la région abdominale, exerçant une influence majeure sur le physique, le psychisme et la spiritualité d’une personne. Elles jalonnent les périodes de la vie, de l’enfance à la maturité puis jusqu’à un âge avancé.

      • Nos capacités procréatives sont limitées par une hygiène inadaptée et débridée, autant sur le plan alimentaire et le mode de vie que sur le plan sexuel.

      • Elles jouent un rôle capital dans le rajeunissement et répondent positivement aux stimuli psychiques orientés vers les vertus que nous recherchons autant qu’à l’alimentation.

Si vous pensiez, comme moi, que le corps gérait essentiellement des aspects physiques et psychiques, à présent nous découvrons qu’il n’est pas étranger à notre rapport plus spirituel à la vie. Étonnant non?!

michelangelo doigt de dieu

Cette semaine passée était la 4ème de mon aventure rajeunir et rester jeune!  Ce qui au début était une quête devient un chemin plus ressenti, de plus en plus évident. Pas au sens de la facilité mais au sens de la cohérence. Le simple fait d’avoir éradiqué ou presque les poisons alimentaires majeurs (sucre, farineux, céréales, produits laitiers, aliments cuits) suffit à faire un 1er constat d’amélioration globale. Rien n’est encore acquis définitivement et j’entre peut-être au contraire dans des phases parfois plus « désagréables”, comme certains états de fatigue, qui se résolvent avec le repos adéquat, une vilaine migraine qui passe ou pas… Toutefois, je comprends mieux, surtout avec les indications du chapitre 16. que le corps cherche à évacuer toutes les toxines accumulées et que lorsqu’on change les anciennes habitudes pour une alimentation vivante, alors ça remue là-dedans. Pour ces raisons, il est capital de se reposer et d’accompagner au mieux cette élimination, ce qui sera l’objectif des prochaines semaines…

Repos, vie, bonheur

Semaine 1 

Semaine 2

Semaine 3

Semaine 4

1-Réduction aux 3/4 des courses en supermarché

1- J’ai poursuivi. Le marché est beaucoup plus vivant et donc moins stressant!

1- Une idée de sauce crue:
Le pesto
(avec ou sans parmesan) sauce traditionnelle du sud, se fait très simplement avec un mortier dans lequel on écrase bien, dans l’ordre:  3 à 6 gousses d’ail épluchées, dont on a ôté le germe, les feuilles propres d’un bouquet de basilic, une pincée de sel, de l’huile d’olive selon la quantité et l’intensité de goût voulus. On remue et voilà une sauce crue.

1- Les seuls aliments que je me procure en supermarché sont: le poisson, la feta (fromage de brebis), le beurre cru.
Tout le reste de mes courses alimentaires se fait au marché ou en boutique bio.
J’en retire une grande satisfaction car pour moi les supermarchés sont surtout des lieux super stressants. Des rayons en tous sens, on s’y perd. De la musique ou des réclames imposées. Des néons partout. Des personnes stressées, pressées, etc.
Les boutiques bio même sous formes de “supermarchés” sont des endroits beaucoup plus calmes et qui restent à taille humaine. Les personnes qui y travaillent sont d’ailleurs bien plus sereines et on y rencontre parfois des naturopathes passionnés et passionnants.
Quant au marché, c’est un lieu rempli de vie, en extérieur, dans lesquels vous pouvez dénicher des producteurs locaux et des gens passionnés par leur métier et leurs produits. On achète donc de manière plus vivante, un produit bien meilleur pour un prix équivalent voir plus avantageux, on se rappelle qu’il y a des saisons et on y fait des rencontres humaines!

2-Augmentation de l’achat de fruits et légumes sur le marché (en partie non traités chimiquement)

2- J’ai consommé selon mes envies un mélange de crudités et de fruits, à chaque repas, agrémenté selon mes envies (feta, tomates séchées, etc.) Délicieux autant pour les papilles que pour les yeux! Clignement d'œil

2- Autre sauce crue:
Une mayonnaise composée dans l’ordre: D’1 ou 2 jaunes d’œufs, une pincée de sel ou de gomasio
(description du gomasio)ou tout autre produit salé au choix, une petite cuillère de jus de citron ou de vinaigre de cidre, une autre de miel, 1 gousse d’ail écrasée. Mélanger jusqu’à avoir une texture homogène, puis ajouter de l’huile d’olive ou autre, très progressivement. Comme pour la sauce précédente, les quantité et certains ingrédients sont à adapter selon vos préférences évidemment.

2- J’achète chaque semaine une cagette de mes fruits préférés du moment et de quoi faire des grandes assiettes de salades composées.
Avant chaque repas, (ou à l’avance) je râpe à la mandoline japonaise plusieurs crudités telles que: choux rouge, cèleri, carotte, betterave et puis des oignions rouges ou blancs ou encore des échalotes. Je coupe des tomates et de la salade verte, assez finement aussi; ce que je trouve beaucoup plus agréable et facile à consommer.
J’ajoute sur cette belle table: des fruits secs, du fromage de brebis, du poisson fumé ou cru, des aromates ou tout autre aliment qui me rapproche de mon but et me tente. Enfin, j’y dépose aussi un ou plusieurs assaisonnements.
Je prends une grande assiette  et je la remplis de tout ce qui me fait envie, j’assaisonne et je me régale!!!
Il est surprenant de constater qu’après à peines 3 semaines d’un tel régime, le goût se développe et ce qui avant vous paraissait bon, se révèle surtout un excitant des papilles saturé d’exhausteurs de goût, sel, sucre ou que sais-je encore tandis que là où les crudités et fruits étaient au mieux une entrée ou un dessert, ils reprennent la place d’honneur de par leur saveur extraordinaire et de telles salades me semblent aujourd’hui un repas de reine!
Le plaisir est indispensable à une telle transition, c’est pourquoi il vous faut aussi jouer avec la variété qui crée un sentiment d’abondance

3-Augmentation du temps passé en nature en présence de la lumière du soleilSoleil (3h et +)

3- J’ai diminué ce temps et j’en ai éprouvé le manque. Moins d’entrain et plus de difficultés à me concentrer sur mes tâches en intérieur… La nature et le soleil nourrissent aussi, sinon pourquoi les vacances d’été nous sont-elles si bénéfiques?

3- Du bonheur dans un chocolat Sourire
J’ai découvert un chocolat étonnant, à base de cacao cru. Il n’a peut-être pas le meilleur rapport prix, mais il a été confectionné dans un souci d’éthique globale qui m’a vraiment plu! J’ai adoré les différents goûts, l’esthétique de l’emballage et tout l’esprit de sa confection. On  trouve à l’intérieur, un petit message (différent, selon les tablettes) plein d’attention, un peu comme les biscuits de chance chinois. Avec ce chocolat, j’ai eu l’impression de manger du chocolat pour la 1ère fois! Et devinez quoi, la traduction de leur slogan est “(du) Bonheur à l’intérieur” Qui dit mieux?
Découvrir le chocolat cru biologique lovechock
lovechock6

3- Sortir, respirer, recevoir la lumière du soleil, se mettre au contact des éléments, selon la façon qui vous convient mais le faire absolument. Si c’est une étape qui semble éloignée de l’alimentation, elle est absolument vitale. Ici il s’agit de nourriture sensorielle. Même pour les plus “citadins” d’entre-nous, il y a forcément un aspect de la nature qui vous nourrit. Ce peut être un jardin botanique, un parc, la piscine municipale, une promenade en bord de fleuve ou de rivière, même des plantes en pots, des fleurs en vase, la lumière du soleil à travers une fenêtre, etc. Nous venons de la nature que nous le voulions ou non, elle est un élément nécessaire à notre équilibre.

Pour ma part, j’ai toujours adoré être en contact avec les animaux autant qu’avec la nature et si j’oublie de le faire, alors d’une certaine façon je dépéris. Rien ne m’apaise autant qu’une partie de la journée dans une forêt, une rivière, etc. Rien ne me fait autant sourire ou m’émerveiller que le spectacle des animaux et de cette belle nature!

Si vous vous pensez définitivement allergique à la nature, peut-être pouvez-vous essayer un contact plus indirect, avec des éléments naturels: la douche, le bain, les tissus naturels (soie, coton, lin) un bonsaï, une simple fleur dans un soliflore, un coquillage, des images de paysage.

L’idée est aussi de retrouver ces aspects propres à la nature comme le calme et le silence. Pouvoir entrer en contact de manière plus consciente avec vos sens.

4-Prise quotidienne d’une dose de psyllium blond (plante balai intestinal, dont je parlerai dans un prochain article)

4- Idem et vous pouvez maintenant lire l’article rajeunir et rester jeune avec le psyllium blondSourire

4- Le beurre cru
Ne soyons pas “plus royaliste que le roi”,
les débuts sont les débuts… Aussi si j’ai envie d’un produit moins “alimentation vivante”, je cherche à rester si possible dans le cadre du cru. L’idée étant, comme avec le pain, de se rapprocher progressivement de son but! Je l’achète de préférence en boutique “bio” et n’ai pas relevé de différence notable avec la grande surface, ni en prix, ni en goût…

4- Je pense m’acheminer à présent vers une accélération du nettoyage intestinal et vais donc augmenter les prises et les doses de psyllium. Je vais aussi aller explorer d’autres techniques ou substances dont je vous reparlerai dès que je les aurai expérimentées.

5-Consommation d’1 ou 2 verres de jus de légumes crus, tous les 2 jours

5- Connaissez-vous le jus de pastèque bio? Bio parce qu’on y met la peau et sans pesticide c’est meilleur. Avec un peu de menthe, de basilic, ou nature. Extra! Sourire 

5- Le miel ou le sucre de fleur de coco cru:
Je ne peux vous parler du 2nd, ne l’ayant pas encore goûté. C’est un produit apparemment un peu rare à dénicher, vous pouvez vous en procurer
(ici). Le miel, tout le monde connaît. Il en existe de différents goûts, selon les fleurs butinées par les merveilleuses ouvrières que sont les abeilles. Pour moi, le miel vaut de l’or, je suis toujours fascinée par sa provenance et je prête attention à le consommer avec considération, pour celles qu’ils l’ont fabriqué. Estimant que toute vie est à respecter,  je le choisis aussi éthique que possible.

5- Ici aussi, je pense qu’il pourrait être bénéfique d’augmenter les quantités de jus afin de nourrir davantage les cellules de mon corps et aussi pour aider au sevrage du café.

J’ai décidé depuis 2 jours (aujourd’hui) que j’en avais assez de jaunir mes dents, d’accélérer mon rythme cardiaque et de maintenir un semblant de dynamisme avec cette boisson dont je n’ai finalement jamais aimé que l’odeur mais de laquelle je suis devenue dépendante par un concours de circonstance.

2 jours c’est trop peu pour vous faire un retour mais il nous reste encore 11 mois de défi! Clignement d'œil

6-Suppression presque totale du pain (pourtant j’adore saucerEmbarrassé)

6- Ouiiiii, je continue jusqu’à vous annoncer que le pain et moi, c’est de l’histoire ancienne! Doigts croisés

6- Les galettes de sarrasin
Souhaitant éradiquer la consommation de pain et de farine de blé, lorsque l’envie d’un aliment à la consistance “similaire” se fait sentir, je mange des galettes de sarrasin, soit du type galette bretonne
(recette de la galette de sarrasin), soit du type tartine craquante (tartine craquante, pain des fleurs) Il fallait bien trouver un support au beurre cru 😉

6- Maintenant je pense pouvoir vous le dire: Le pain et moi, c’est de l’histoire ancienne! Sourire
Je consomme encore des galettes de sarrasin, que je trouve quand même beaucoup plus digestes.
J’avais aussi acheté des pâtes sans gluten qui m’avaient effectivement parues moins lourdes aussi. Elles sont là en cas de “besoin” Clignement d'œil

7-Lecture initiale du livre de N. Walker et intégration des principes

7- J’ai ajouté la relaxation Yoga Nidra (je vous en reparle au plus vite!)

7- Le halva:
Cette confiserie de tradition turque, est  à base de purée de sésame (tahini) additionnée de miel et personnellement j’en raffole. C’est comme ça que j’ai testé un simple mélange de tahini additionné d’une petite cuillère de miel, qui me font retrouver la même saveur que le produit fini. Voici donc une recette peut-être incomplète mais qui remplit parfaitement son rôle!

7- J’ai abandonné, pour le moment seulement la relaxation yoga-nidra. J’éprouve quelques difficultés à tenir mon emploi du temps et mon programme…
En revanche, j’ai repris un vieil exercice de yoga qui m’est revenu en mémoire, qui prend peu de temps et que je trouve idéal pour se dynamiser avant de commencer la journée. Il s’agit de la salutation au soleil dont je vous reparle prochainement.

N’hésitez pas à me laisser un retour sur vos idées ou impressions après cette lecture.

A bientôt! Sourire

4 Comments

  • Odile 7 septembre 2016 at 18 h 23 min

    Eh bien je trouve tes passages du livre de N. Walker toujours passionnants, et j’aime beaucoup voir où tu en es, les détails que tu donnes sur tes avancées.

    Remarque personnelle : si à un moment tu sens des douleurs au niveau des dents (c’est ce qui m’étais arrivé, car trop de fruits d’un coup), l’astuce c’est de faire des bains de bouche avec de l’huile de ricin, genre tu mâches l’huile longuement dans ta bouche et ce pendant 10 bonnes minutes, ensuite tu craches tout, tu « rinces » avec un peu de gros sel que tu fais fondre dans ta bouche, tu craches le tout et tu te laves les dents ! et ce pendant plusieurs jours si nécessaire, voir deux ou trois fois par jour. Et ! bien sûr, un peu moins de fruits et plus de légumes et jus vert. 🙂

    Reply
    • Céline Bonheur21 8 septembre 2016 at 18 h 44 min

      Merci Odile. Je suis vraiment ravie que cette partie importante de mon travail te parle et te plaise!
      Merci également pour ton attention préventive qui pourrait servir à toute personne désireuse de passer à une alimentation vivante de manière un peu trop « brutale ».
      Pour l’instant, je n’éprouve pas ce désagrément car je mange plus de crudités que de fruits et partant d’un état de fatigue chronique, je dois dire que j’y vais très en douceur… 🙂

      Reply
  • dubois 29 août 2017 at 22 h 16 min

    bonsoir;jaimerais avoir un renseignement complementaire ,concernant votre livre
    votre santé les jus frais de legumes..
    quand il sagit dune maladie comme les hemoroides;comment faut il comprendre pour prendre
    62-61-2 — faut il prendre en alternance ,ou rester sur 62 pendant un certain temps;et passer sur 61 etc; merci d’avance

    Reply
    • Carmen Bonheur21 30 août 2017 at 15 h 45 min

      Bonjour, Désolée mais je ne saisis pas votre question. Cet article et ceux qui lui sont rattachés traitent du livre « Rajeunir et rester jeune… » de Norman Walker (je n’ai pas encore de livre à mon actif) Si vous voulez préciser à quoi les chiffres indiqués correspondent, je pourrai peut-être vous donner mon avis. j’insiste bien sur mon avis, lequel ne saurait se substituer à aucun diagnostique. Cordialement

      Reply

Leave a Comment